Comment peut-on apprendre et s’entraîner à bluffer pour améliorer son jeu au poker ?

Le poker est souvent accompagné du mot « bluffer ». Que faut-il faire alors maitriser cette technique? Cet article va vous montrer comment utiliser le bluff  au poker ? Voici quelques techniques à suivre pour le maitriser!

Comment jouer au poker ?

Apprendre à jouer au poker peut être plus ou moins facile pour certaines personnes. Mais le maitriser est une autre chose très difficile qui demande du temps. En général, les bases du jeu sont toutes pareilles, mais  chaque variante a ses uniques règles. La stratégie et l’observation comptent énormément. La capacité d’interpréter les gestes des autres joueurs est nécessaire, car cela vous permet de savoir qui bluffe ou bien de choisir de bluffer ou de coucher.

Le bluff au poker

Le poker peut vous apporter gros lorsque c’est réussi, mais il peut vous causer de grande perte quand vous ratez. Quand vous jouez alors, apprenez à contrôler votre fréquence de bluff. L’essentiel est de savoir quand il faut bluffer et avec qui vous pouvez le faire ? La réponse à cette question est primordiale pour que vos bluffs ne soient pas trop visibles et que vous ne bluffez pas la personne à qui il ne faut pas bluffer. Si vous voulez réussir vos coups, vous devez viser particulièrement les joueurs qui ont plusieurs choix de mains parce qu’ils vont vite envoyer leur carte vers le sabot. Et quand ? Lorsque vous commencez à jouer au poker, vous ne devez pas bluffer n’importe quand ni n’importe qui. Tout d’abord, lorsque vous êtes parvenus à faire coucher vos adversaires, vous ne devez plus montrer vos cartes. Mais par contre, face à un adversaire nerveux qui montre un jeu meilleur que le vôtre, vous pouvez montrer vos cartes pour qu’il perde le contrôle et qu’il va payer sans hésitation vos mises la prochaine fois que vous ne bluffez plus.

Comment jouer comme un professionnel ?

Il y a cinq façons de jouer comme un pro. Premièrement c’est le check : vous pouvez le faire si vous êtes la première à miser ou si les autres joueurs ont tout checké.  Deuxièmement, dites « j’ouvre » si personne n’a misé et que vous par contre le souhaite. Troisièmement, dites « je suis » quand vous souhaitez placer la même enchère que le joueur précédent et bien sûr vous devez payer la mise. Quatrièmement, relancez c’est-à-dire que vous augmentez la mise actuelle et qu’un nouveau tour est lieu. La dernière, si vous aimez quitter la manche, dites « je me couche »puis jetez vos cartes et vous perdez.

Poker ouvert, poker fermé : quelles sont les différences ?
Règle de base : les principes qui régissent les “blinds”